Comment ouvrir un hôtel ?

La création d'un hôtel regroupe un ensemble de procédé dans le but de lancer son établissement et ceux en respectant les aspects juridiques.
Création d'un hôtel

Avec l’arrivée de la période estivale, vous envisagez probablement d’ouvrir un hôtel proposant un service de restauration ! L’économie du tourisme est en hausse en cette période post-confinement. Vous avez la volonté de créer votre univers hôtelier, il est original pour montrer vos talents d’innovateur, branché pour être l’endroit où tout le monde va se ruer ou luxueux, car pour vous les vacances doivent dépayser du quotidien… quel que soit votre concept, assurez-lui un brillant avenir grâce à ces quelques conseils !

Ouvrir un hôtel est une décision importante qui nécessite de bien réfléchir à son projet. C’est pourquoi chaque année des centaines d’hôtels ferment leurs portes. Pour éviter de vous retrouver dans cette situation, vous devez vous poser ces questions :

  • êtes-vous suffisamment motivé pour lancer votre propre hôtel ?
  • avez-vous les compétences nécessaires pour gérer une entreprise ?
  • votre vie personnelle est-elle en adéquation avec vos objectifs professionnels ?

ÉTAPE 1 et 2 : L’élaboration de votre concept

Il existe deux solutions pour trouver un bon concept d’hôtellerie : proposer un concept en lien avec votre histoire (vos origines, vos voyages, vos goûts, etc.) ou choisir un concept qui répond à une demande insatisfaite (hôtel haut de gamme, hôtel atypique, hôtel bien-être, etc.).

Une fois les grandes lignes de votre idée en tête, vous devez réfléchir à plusieurs éléments : le nom de votre hôtel, son emplacement, vos services, les équipements, le type de prix pratiqués et l’ambiance et la décoration de votre hôtel. Pour vous aider dans l’analyse de votre concept, nous avons conçu un logiciel qui vous donnera les forces et les faiblesses de votre projet.

ÉTAPE 3 : La réalisation de votre étude de marché

L’étude de marché de votre hôtel restaurant va vous permettre de vérifier que votre projet est viable en analysant le secteur de l’hôtellerie au sein de votre zone de chalandise. Vous devez connaître grâce à elle les concurrents, vos différents fournisseurs potentiels, la clientèle et ses attentes.

L’objectif de cette étude est de savoir s’il est assez pertinent de s’essayer à cette aventure. Vous devez également tirer les enseignements de cette analyse sur votre offre, votre positionnement en sur le marché, le prix et comment attirer un certain nombre de clients.

Lors du déroulé de votre étude de marché, vous devez réaliser une étude directement sur le terrain. C’est la partie qui est capitale, car vous allez rencontrer votre future clientèle. Vous devrez alors recueillir ses attentes en termes d’hôtellerie :

  • Types de concept (haut de gamme, milieu de gamme, chambre économique…)
  • les sources de motivations (le prix, qualité des services proposés, le confort, etc.)
  • les freins (le budget, la notoriété à construire, etc.)

Vous pourrez aussi établir un profil de la clientèle locale :

  • Profil des clients (sexe, âge, dimension sociaux-professionnel)
  • habitudes de consommation (quel type de logement les accueille lorsqu’ils partent, à quelle fréquence partent-ils, quel est le prix moyen qu’ils sont prêts à dépenser pour un hôtel)
  • les heures et les jours d’arrivées et de départs,
  • leur niveau de satisfaction du séjour

ÉTAPE 4 : Le choix de votre emplacement et de vos outils de travail

Une fois l’analyse de votre marché de faite, vous devez choisir un emplacement qui répond à la demande de votre cible. L’emplacement d’un hôtel est presque aussi important que la qualité des services proposés. La clé d’un bon positionnement réside dans quatre éléments :

  • zone de chalandise suffisante
  • proximité géographique avec un axe passant, des zones touristiques, des zones d’affaires, des regroupement proche des centres commerciaux, la facilité de stationnement (parking, transports en commun, aéroport, etc)
  • présence de lieux de vie

Le choix du bâtiment est également une décision cruciale. En effet, vous allez passer beaucoup de temps pendant la phase de création pour réaliser les travaux d’aménagement et de surveiller le bon respect des normes d’hygiène et de sécurité. Il est donc très important de choisir un local en bon état de manière à diminuer les investissements et le temps passé pour réaliser ces différentes tâches.

Concernant le choix du local, l’erreur que commettent beaucoup d’hôteliers est de choisir la mauvaise superficie pour hôtel. De plus, il est important de noter de nombreuses règlementations pour ce secteur que vous pouvez retrouver ici.

ÉTAPE 5 : La rédaction de votre business plan

Votre projet avance bien, vous êtes persuadé de son potentiel. Vous devez maintenant convaincre votre banquier de vous accorder un prêt pour monter votre restaurant. Pour cela, vous devez obligatoirement rédiger un business plan de votre futur hôtel. Ce document présente l’intégralité de votre projet à votre banquier. Il est accompagné des tableaux financiers comme :

  • Le compte de résultat prévisionnel
  • Le bilan prévisionnel
  • Le plan de financement
  • Le budget de trésorerie

À partir de ces éléments, votre banquier pourra juger de la solidité de votre projet et ainsi vous faire confiance dans cette aventure. Nous avons conçu un modèle de business plan qui a déjà aidé des centaines d’hôteliers dans cette démarche, n’hésitez pas à l’utiliser si vous rencontrez des difficultés.

ÉTAPE 6 : Le choix de votre statut juridique

Avant de vous lancer, il est important de mettre en place un projet étudié et réfléchis. Il faudra alors déterminer si cette nouvelle activité sera une activité dite « complémentaire » ou à « temps complet ».

Si les propriétaires décident de monter une activité hôtelière à plein temps et si le chiffre d’affaires annuel de cette dernière dépasse les 16 000 euros, ils pourront ainsi choisir plusieurs statuts. Le statut d’auto-entrepreneur semble être le meilleur.

Pour ce faire, ils devront faire une déclaration à l’URSSAF mais il ne bénéficiera pas cependant du statut de commerçant.

Si les revenus annuels ne surpassent pas 81 500 euros, le propriétaire pourra profiter de plusieurs avantages fiscaux. Ces derniers seront alors déductibles de l’impôt sur le revenu. De plus, il est possible d’opter pour le statut d’entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée. Dans ce cas, l’établissement sera inscrit dans le Registre du Commerce des Sociétés en tant qu’entreprise individuelle. Les revenus seront assujettis aux impôts sur les sociétés.

Mais d’autres statuts sont disponibles. Les propriétaires d’un hébergement peuvent choisir de créer une société telle qu’une EURL, SARL ou SAS.

Ces sociétés fonctionnent sans capital minimum, mais présentent plusieurs avantages : en effet, ces statuts permettent, à titre d’exemple, de protéger efficacement le patrimoine personnel des associés en cas de dettes ou de poursuites.

La société ainsi créée est une autorité juridique qui doit impérativement être enregistrée au RCS. À noter que depuis 2009, le statut vous permet de choisir en tout état de cause le régime d’imposition en fonction du montant des revenus perçus.

ÉTAPE 7 : La réalisation de vos démarches administratives

Il y a de nombreuses déclarations à faire préalablement à l’ouverture d’un hôtel. En effet, avant de pouvoir ouvrir officiellement un hôtel, plusieurs formalités sont nécessaires :

Faire les demandes préalables en cas de travaux

Si vous souhaitez transformer un bâtiment existant en hôtel ou rénover un hôtel déjà existant, vous devez alors émettre une demande effectuée auprès de la mairie, telle qu’une déclaration préalable de travaux ou une demande de permis de construire suivant les travaux prévus doit obligatoirement être effectuée auprès de la mairie. Ensuite, celle-ci autorise ou non l’exécution des travaux.

La déclaration de l’hôtel à la préfecture

Avant de pouvoir ouvrir un hôtel, il est obligatoire de faire une déclaration auprès de la préfecture du département du lieu d’implantation de l’immeuble avant l’ouverture de l’établissement. (article R.233-4 du Code rural et de la pêche maritime).

Faire les déclarations sanitaires

Il est obligatoire de faire une déclaration sanitaire auprès de la préfecture de certains départements. Si vous projetez d’ouvrir un hôtel, il est nécessaire de vous informer préalablement auprès de votre préfecture au sujet de cette obligation.

S’immatriculer en tant que RCS

L’entreprise exploitant l’hôtel doit être immatriculée au registre du commerce et des sociétés au plus tard 15 jours après son ouverture. Il faut savoir que généralement, l’entreprise est immatriculée avant l’ouverture de l’établissement.

Les licences en cas de ventes de boisson alcoolisées

Si l’établissement vend ou propose des boissons alcoolisées à ses clients, il doit être obligatoirement titulaire des licences donnant droit à la vente de boissons alcoolisées :

  • La licence de 2ème catégorie permettent de distribuer des boissons alcoolisées jusqu’à 3 degrés maximum,
  • Licence 3ème catégorie permettent de distribuer des boissons alcoolisées jusqu’à 18 degrés maximum,
  • La licence 4ème catégorie permettent de distribuer tout type de boissons alcoolisées à l’exception de celles qui sont interdites à la vente.
  • Les boissons non alcoolisées peuvent quant à elles être librement distribuées.

Il est important de savoir que la licence restaurant ne peut être utilisée que pour vendre des boissons uniquement à l’occasion des repas. Pour pouvoir vendre des boissons en dehors des repas, une licence débit de boissons est requise.

Faire les demandes de classement touriste

S’il le souhaite, un hôtel peut demander son classement en tant qu’hôtel de tourisme.

Ce classement va de 1 à 5 étoiles permet alors d’évaluer l’hôtel sur la qualité de son confort et de ses services. Il n’y a aucune obligations à la demande de ce classement, et cela est gratuit.

5 points pour garantir le succès de votre hôtel

Avant d’ouvrir votre propre hôtel, voici quelques éléments pour garantir son succès en appliquant la technique des 5 P :

  1. Le produit : Dans un secteur fortement concurrentiel, savoir se démarquer est primordial. Vous devrez bâtir un nouveau concept et réfléchir notamment au type d’hôtel que vous souhaitez ouvrir. Pensez à travailler la décoration et le confort pour donner un avantage à votre établissement.
  2. Prix : Tout dépend du positionnement que vous souhaitez adopter (services en plus ou non, cadeaux de bienvenue aux clients…)
  3. Promotion : Aujourd’hui, les hôtels ne peuvent plus compter exclusivement sur le bouche-à-oreille pour garantir leur succès. En effet, les habitudes des consommateurs ont changé, le développement d’internet, des réseaux sociaux et des sites de critiques comme tripadvisor sont déterminants dans la promotion d’un hôtel. Garder un œil sur son image sur ce type de média est indispensable pour assurer une bonne notoriété à son établissement.
  4. Place : La qualité de l’emplacement est un point clé pour réussir votre projet. Il est indispensable de ne pas se précipiter dans le choix de son local. Il faut se poser plusieurs questions avant de choisir une adresse : la visibilité, la population du quartier ciblé, la facilité pour accéder à l’établissement et le type de concurrence à proximité.
  5. Plan d’affaires : comme pour toute création d’entreprise, le business plan est indispensable pour monter une affaire pérenne et en toute sécurité. Le business plan vous permettra de rédiger vos idées et ainsi de pouvoir rencontrer les banques pour les convaincre de vous faire confiance.

  1. Déclaration à la mairie : Déclarez votre établissement à la mairie de la localité où se situera l'hôtel.
  2. Respect des normes : Assurez-vous que votre établissement respecte les normes de sécurité, d'accessibilité pour les personnes à mobilité réduite et les normes environnementales.
  3. Licences et permis : Obtenez les licences nécessaires, comme la licence d'exploitation pour la vente d'alcool ou les permis de construire en cas de rénovation ou construction.

Le financement peut provenir de différentes sources :

  • Prêts bancaires : Les banques peuvent financer une partie de votre projet sur présentation d'un plan d'affaires solide.
  • Investisseurs privés : Des partenaires financiers peuvent être intéressés par votre projet et y investir des fonds.
  • Subventions et aides publiques : Renseignez-vous sur les aides disponibles pour la création d'entreprises ou le tourisme dans votre région.

Le personnel nécessaire dépend de la taille et du concept de votre hôtel, mais pourrait inclure :

  • Réceptionnistes pour l'accueil des clients,
  • Personnel de ménage pour l'entretien des chambres,
  • Gestionnaire d'hôtel pour la supervision opérationnelle,
  • Personnel de cuisine et de service, si votre hôtel propose de la restauration.

Les services et équipements dépendent de votre cible de clientèle et de votre positionnement. Réalisez une étude de marché pour identifier les attentes de vos clients potentiels. Les équipements de base incluent souvent la Wi-Fi, une salle de bain privative, et un espace de travail dans les chambres. Les services additionnels peuvent inclure un restaurant, une salle de fitness, ou des salles de conférence.

  • Site internet : Créez un site attractif et fonctionnel pour présenter votre hôtel et permettre la réservation en ligne.
  • Réseaux sociaux : Utilisez les réseaux sociaux pour accroître la visibilité de votre établissement et engager la communauté.
  • Plateformes de réservation : Inscrivez votre hôtel sur les plateformes de réservation en ligne pour augmenter votre taux d'occupation.
  • Marketing local : Engagez-vous dans des actions de marketing local pour attirer la clientèle de proximité.

Oui, l'industrie hôtelière est soumise à des réglementations spécifiques concernant la sécurité des clients, l'accessibilité, l'hygiène, et le respect de l'environnement. Il est crucial de se renseigner auprès des autorités locales et de se conformer aux normes en vigueur dans votre région.

5/5 - (4 votes)
Contactez-nous

N’hésitez pas à nous contacter, nos experts-comptables se feront un plaisir de revenir vers vous dans les plus brefs délais. Vous pouvez également prendre directement un rendez-vous.